• Aldo Sterone : «Si rien n’est fait, il y aura des villages décapités en pleine République Française»

    SOURCE  http://www.fdesouche.com/622075-aldo-sterone-si-rien-nest-fait-il-y-aura-des-villages-decapites-en-pleine-republique-francaise


    votre commentaire
  • Le Maire du Lavandou se soumet à l’islam et interdit la messe dominicale

    Interdit la messe dominicale

    Le Maire du Lavandou a pris la décision de suspendre la messe dominicale en plein air l’été, pour apaiser l’islam, dont les adeptes peuvent continuer à prier dans les rues sans que les radicaux laïcards, qui traquent toute présence chrétienne sur les lieux publics, ne s’émeuvent.

    C’est avec une grande émotion que les habitants du Lavandou ont pris connaissance d’un courrier que la Mairie a adressé au père Joseph le 26 mai (ci-dessous).

    Le maire Gil Bernardi lui interdit d’assurer la messe dominicale « sur le terrain de boule de la Place Reyer » comme il est de coutume ancienne, « chaque été ».

    Interdiction de la messe « en espérant que les tensions religieuses qui menacent la France s’éteignent »

    Le motif clairement invoqué est l’apaisement de l’islam. Le maire justifie sa décision par son désir de ne pas irriter des musulmans, « en espérant que les tensions religieuses qui menacent la France s’éteignent » écrit-il

    La soumission est-elle prévue par la loi de 1905 sur la laïcité ?

    La religion catholique, religion dominante en France, respecte la laïcité et la loi, mais ce sont les Catholiques qui sont punis pour le radicalisme et l’extrémisme dans l’islam.

    Le Maire qui s’est soumis à l’islam (suite à quelles menaces ?) le dit lui-même : « retrouver toute la tolérance dont la France est capable depuis des siècles ».

    La tolérance ne suppose pas la lâcheté monsieur le Maire, quand de plus vous faites référence à l’esprit du 7 janvier, qui pour ce qu’il avait de valeur, prêchait tout le contraire…

    La quasi totalité des attentats commis par des islamistes en France ne visaient pas les Catholiques ni la messe. Si le maire veut assurer la sécurité, il doit donc, s’il est cohérent, faire interdire toutes les manifestations de plein air.

    Le moment est venu de faire un acte solidaire et citoyen envers les habitats du Lavandou désemparés par cette décision. Il est important que vous leur apportiez votre soutien massif pour faire annuler cette décision qui fait polémique, et crée un climat nauséabond qui divise. Il en va de la défense de la culture, de la tradition, de l’héritage et du respect de la réligion chrétienne.

    Mairie du Lavandou, Place Ernest Reyer 83980 Le Lavandou

    Tél : 04.94.05.15.70, Télécopie : 04.94.71.55.25

    mairiedulavandou@gmail.com

    ob_5e4810_messe-en-plein-air

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

    Source : Lavandou-tribune.com

    - See more at: http://www.dreuz.info/2015/06/23/le-maire-du-lavandou-se-soumet-a-lislam-et-interdit-la-messe-dominicale/#sthash.FcXTo0lc.XX8xn1ec.dpuf


    votre commentaire
  • Attaquée par des grévistes, Courtney Love interpelle François Hollande : «Où est la putain de police??? »

    Transports

    Courtney Love Cobain en avril 2015 - Stephen Smith - SIPA Courtney Love Cobain en avril 2015 Stephen Smith  /  SIPA

    A son arrivée à l’aéroport de Roissy, à Paris, ce jeudi 25 juin, Courtney Love Cobain aurait été prise à partie dans le conflit qui oppose les chauffeurs de taxi à Uberpop. La chanteuse américaine a en effet tweeté une photo de son véhicule Uber qui a été la cible de jet d’œufs. Elle a également interpellé François Hollande sur la violence de la situation.

    Au mauvais endroit au mauvais moment, l’ex-compagne de Kurt Cobain s’est retrouvée bloquée à l’aéroport en raison du mouvement de grève des taxis. Sur Twitter, elle a posté une photo de son véhicule Uber caillassée. Elle s’est par ailleurs adressée au chanteur Kanye West qu’elle dit avoir croisé à l’aéroport : « Mec, nous allons sans doute devoir faire demi-tour vers l’aéroport, parce que des grévistes viennent d'attaquer notre voiture #ParisUberStrike ».

    Très étonnée par la situation et en colère, elle poursuit : « Ils nous ont tendu une embuscade et retiennent notre chauffeur en otage. Ils frappent la voiture avec des battes en métal. Est-ce vraiment la France ? Je serais plus en sécurité à Bagdad ». Quelques minutes plus tard, l’interprète de Hole a demandé l’intervention de François Hollande : « Mais François Hollande, où sont les policiers putain ??? Est-il légal pour vos citoyens d'attaquer les touristes ? Bougez-vous à l'aéroport !!! WTF ». Grâce à des motocyclistes, la chanteuse se serait finalement faufilée entre les chauffeurs de taxi qui lui ont jeté des pierres, explique-t-elle. 

    ladepeche.fr


    votre commentaire
  • Ni UMPS, ni FN : un vrai parti nationiste et souverainiste pour sauver la France

    Par: Kader Hamiche..

        2017 approche à grands pas et les perspectives de sauver la France s’éloignent. Rien n’indique que le pouvoir puisse échapper à l’un des trois Atlantistes qui ont déjà gouverné ou gouvernent la France : Nicolas Sarkozy, Alain Juppé ou François Hollande. Trois personnalités qui, si nous étions réellement en démocratie, ne devraient même pas pouvoir se présenter en 2017. Trois personnalités qui partagent le même projet pour la France, un arrimage servile à l’Amérique qui en ferait non pas le 51ème des États-Unis d’Amérique mais leur sujet.  En effet, le TAFTA en cours de négociation et qui sera, en tout état de cause, signé avant fin 2016, consiste pour l’Europe à adopter purement et simplement un modèle de société  basé sur l’individualisme, le communautarisme, le marchandisisme, le consumérisme et le cosmopolitisme, autrement dit, un modèle de société qui fait fi de 2 500 ans d’Histoire et de civilisation et abstraction des Peuples et des Nations.

        …Sauf la nation et le peuple américains ! En effet, formidable paradoxe, ce modèle ne s’impose pas aux états fédérés qui, eux, sont farouchement attachés à leur originalité, à leur philosophie de vie et, pour tout dire, à leur souveraineté puisque, dans bien des domaines, l’état fédéral ne parvient pas à leur imposer ses vues. Par exemple, le mariage gay n’a été voté que par 10 états et imposé par la Cour constitutionnelle dans 7 autres ; 31 états fédérés ET l’état fédéral pratiquent la peine de mort ;  chaque état fédéré a sa propre fiscalité : le Delaware, par exemple, est un paradis fiscal qui n’a rien à envier aux Iles Vierges si ce n’est le soleil. Etc.

        La négation de la Nation et du Peuple français est en marche. Pour information, ce sont les Républicains américains qui bloquent la signature du TAFTA pour empêcher Obama de s’offrir une victoire politique avant la fin de son deuxième mandat. Les dirigeants de l’Europe, eux, sont prêts, quoi qu’en disent les débats houleux qui se déroulent au Parlement européen, à livrer l’Europe pieds et poings liés à l’Amérique et à en faire – ainsi que l’Afrique – une simple zone commerciale vouée à la consommation de produits frelatés venus d’Amérique.

        Comment l’empêcher ? En se reposant sur une victoire de Marine Le Pen en 2017 ? Jusqu’à l’an dernier, j’écrivais que ce n’était pas possible et je réfléchissais à la manière de le rendre possible. Aujourd’hui, je ne le crois pas souhaitable ; en tout cas, il me paraît hautement dangereux pour la France que vienne au pouvoir seul un parti qui ne sait plus où il habite idéologiquement ; un parti qui a renoncé à ses fondamentaux et qui, en guise de projet, propose un ragoût de tout ce qu’il trouve dans les gamelles de ses ralliés venus de la Gauche  chevènementiste, notamment ; un parti, enfin, qui, à la perspective du pouvoir, se montre aussi rapace et prédateur que ceux qu’il veut remplacer. Depuis le mouvement anti-mariage gay auquel Marine Le Pen n’a pas participé sur les conseils de son communautariste Vice-Président, le très chevènementiste Florian Philippot, je pense que la Présidente du FN n’a pas de colonne vertébrale idéologique et je la crois prête à tous les reniements pour obtenir le pouvoir.

        Pourtant, le FN obstrue le passage vers le pouvoir ; donc, l’alternative à l’UMPS devenue RPS passe, qu’on le veuille ou non, par le FN. Or, les Français ne l’entendent pas ainsi. Les lecteurs de ce blog savent que les résultats du FN aux élections européennes, municipales et départementales sont trompeurs. Le FN stagne ! La raison en est que la moitié au moins des abstentionnistes sont des électeurs absolument rétifs à la fois au PS et au FN et en attente d’une offre alternative de Droite. Faute d’émergence d’une offre de ce type, le FN continuera d’occuper l’espace seul et de servir d’assurance-vie à l’UMPS.

        Le spectre politique français n’est pas dépourvu de partis et de mouvements politiques patriotes et souverainistes correspondant, du point de vue de leurs dirigeants, à cette attente. Ce sont des petits partis, des micro-partis, même, des groupuscules identifiables par le seul nom de leurs chefs, qui ont pour nom Philippe de Villiers, Nicolas Dupont-Aignan, Jacques Bompard, Carl Lang, etc. Quand ils n’ont pas pour seule ambition de se tailler un fief sans remettre le système en cause, tous ont la prétention de rassembler la mouvance souverainiste… derrière eux-même ! Tous ont le même discours : « Ralliez-vous à mon panache blanc ! » Le problème est qu’aucun d’entre eux n’a, pour l’heure, la légitimité, l’attractivité, et, encore moins, les moyens d’attirer les autres à lui. Surtout, aucun (je puis en témoigner pour les avoir tous contactés) n’est prêt à faire de concessions pour rendre possible un rassemblement sur la base d’un socle philosophique commun et laissant de côté les divergences. Or, même Henri IV a admis que « Paris valait bien une messe ! » Surtout, et c’est le plus désolant, aucun n’est prêt à à en rabattre sur ses propres prétentions pour donner la priorité au salut de la France à ses intérêts. Je crains que leur déconnexion des réalités vécues par les Français les empêche de prendre conscience de cette urgence. Les plus jeunes se disent que l’avenir est à eux alors que, encore une fois, la disparition d’une France et d’un Peuple français souverains, si les Patriotes ne l’empêchent pas DÈS 2017, sera IRRÉVERSIBLE. Je n’ose penser qu’ils sont prêts à accepter une France décadente pourvu qu’ils en soient les chefs !

        Pour ne pas en arriver là, il existe une solution : c’est le rassemblement des forces et des mouvements patriotiques et souverainistes hors FN. Quand je dis « forces et mouvements », je pense aux partis politiques mais aussi à tous les mouvements sociaux qui luttent au quotidien contre la dérive de notre société et la décadence de notre civilisation. Je pense au mouvement La Manif pour Tous et aux quelque soixante associations qui le composent ; je pense aux associations familiales et aux éducateurs, comme SOS Éducation, qui s’alarment de ce que les émules de Peillon, qui gouvernent, prétendent « extirper de l’esprit des enfants la mauvaise influence des parents » (!!!) ; je pense aux très nombreux intellectuels français qui s’alarment chacun dans son coin et ne parviennent que très rarement à percer le plafond de verre médiatique qui empêche leur parole d’être entendue par les français ; etc.

        Les Hommes existent ; comment les réunir ? En imitant les socialistes qui, en 1971, ont eu l’idée de rassembler les membres dispersés de la Gauche – partis, syndicats, associations, clubs, cercles de réflexion, intellectuels, pour créer un nouveau parti socialiste. Deux ans plus tard, aux législatives de 1973, la Gauche frôlait la victoire. C’est cela qu’il faut faire.

        Ce rassemblement doit se tenir sur la base de l’adhésion à quelques principes simples : la France est une nation souveraine de civilisation romaine-chrétienne ; la cellule sociale de base en est la famille ;  il n’y a pas de communautés mais des citoyens constitués en Peuple. Pour que ce soit possible, il faut que chacun se dépouille des ses oripeaux non pas idéologiques mais dogmatiques : gaulliste ? pas gaulliste ? On s’en f… : de Gaulle est mort en 1970. Europe ? Pas Europe ? Ca n’a pas de sens : l’Europe est une réalité qui peut être interprétée mais pas niée : le tout est de savoir ce qu’on y met. Une Europe sans âme livrée aux appétits des multinationales apatrides et assujettie à l’Amérique n’a rien à voir avec une Europe des Nations libres et souveraines basée sur la fraternité entre des Peuples qui partagent la même Histoire et la même civilisation et soucieuse de leur bien-être. Etc.

        Ce rassemblement est possible et urgent. Il faut le mettre en oeuvre dès cet automne pour qu’il se présente aux suffrages des Français aux Régionales de décembre 2015.


    votre commentaire
  • Comparé des profs aux «racailles»

    Beaucaire : le maire FN jugé pour avoir comparé des profs aux «racailles»

    Le maire FN de Beaucaire (Gard), Julien Sanchez a comparu jeudi dans une ambiance tendue devant le tribunal correctionnel de Nîmes après la plainte de plusieurs professeurs dont il avait comparé le comportement à celui de «racailles» dans un communiqué. Le jugement a été mis en délibéré le 22 septembre à 14 heures.

     Le maire FN de Beaucaire (Gard), Julien Sanchez a comparu jeudi dans une ambiance tendue devant le tribunal correctionnel de Nîmes après la plainte de plusieurs professeurs dont il avait comparé le comportement à celui de «racailles»

    Le maire FN de Beaucaire (Gard), Julien Sanchez a comparu devant une salle comble pour injures et diffamation publiques. En juin 2014, dans un communiqué de presse de la ville de Beaucaire, il avait écrit: «Ce ne sont pas quelques syndicalistes sans éducation, privilégiés, aigris et sectaires, dont le comportement n'a rien a envier à celui de racailles, qui va m'impressionner».

    Ces propos faisaient suite à un incident qui s'était déroulé dans un lycée de Beaucaire et qui avait vu les membres du conseil d'administration de l'établissement, tous professeurs, refuser de saluer le maire et quitter la pièce après son arrivée.

    Quelques minutes avant le début de l'audience, une trentaine de militants du FN ont manifesté leur soutien au maire de Beaucaire, faisant face à près de 200 syndicalistes de la CGT qui ont entonné le Chant des partisans, avec à la main des pancartes où l'on pouvait lire «enseignants, éduqués, pas racailles». A la barre, Julien Sanchez a estimé jeudi que «ne pas serrer la main à une personne dépositaire de l'autorité publique était un manque d'éducation», entraînant des protestations chez les nombreux syndicalistes venus assister à l'audience.

    Le maire FN a dit ne aps être l'auteur des propos reprochés

    En revanche, le maire de Beaucaire, où la présidente du FN Marine Le Pen avait manifesté après l'attaque qui avait visé Charlie Hebdo, n'a pas confirmé être l'auteur des propos qui lui sont reprochés. «C'est un texte collectif», s'est-il défendu, avant de se lancer dans une explication de texte du communiqué: «Ces professeurs sont des privilégiés dans le sens où ils ont réussi à se faire élire pour représenter les autres. Ils sont aigris et sectaires, car il suffit de voir leur comportement nauséabond, d'autres auraient d'ailleurs employé des termes bien pires. Enfin, il n'est pas écrit que les professeurs sont des racailles, mais que leur comportement n'a rien à envier à celui des racailles, ce qui n'a rien à voir».

    L'élu a estimé que l'ensemble de ces propos n'étaient pas «choquants», dans la mesure où il s'était senti «insulté» par ces professeurs qui avait qualifié son parti de «raciste et xénophobe». Le procureur n'a pas pris de réquisition lors de l'audience. Le jugement a été mis en délibéré le 22 septembre à 14 heures.

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/beaucaire-le-maire-fn-juge-pour-avoir-compare-des-profs-aux-racailles-25-06-2015-4893397.php#xtor=AD-1481423551


    votre commentaire