• L’intégralité des propos d’Eric Zemmour au tribunal correctionnel de Paris ...

    zemmour

    Voici le texte intégral de l’intervention d’Éric Zemmour au tribunal correctionnel de Paris le 24 juin dernier.

    Je vous avoue que j’ai longuement hésité à venir à l’audience. Mon avocat me déconseillait plutôt de me déplacer, pour conserver, disait-il, aux débats leur caractère technique.

    J’ai décidé pourtant d’assister à cette audience. D’abord par respect des magistrats, de la cour, et au delà des institutions de la République. Mais aussi par curiosité. Je voulais comprendre ce qu’on me reprochait. Comprendre quelle loi ou quelle partie de la loi j’avais enfreint. Après tout, nul n’est censé ignorer la loi. Je voulais comprendre pourquoi le procureur, le représentant de l’Etat, m’attaquait pour des propos qui ne faisaient pourtant que décrire des faits, une réalité, amplement retranscrite: «des bandes étrangères venues d’Europe de l’Est écument notre pays», ça passe; mais quand on dit: «des bandes de tchétchènes, Kosovars, Roms dépècent, dévalisent, violentent, ou dépouillent», ça ne passe pas. Lui n’est pas déféré, moi, je le suis.

    Je comprends bien le point de vue du procureur : il favorise la concision. L’ellipse est préférée à la description clinique. Madame le procureur préfère la pudeur des impressions à l’impudeur du réalisme. Mais cette querelle littéraire est-elle de la compétence de ce tribunal ? Il faut alors qu’elle aille au bout de cette logique littéraire. Qu’elle m’indique les bons mots et les mauvais mots, les mots autorisés et les mots interdits. Qu’elle redéfinisse les canons de la profession de journaliste. Que celui-ci ne soit plus tenu d’informer de ce qu’il voit, mais d’abord d’informer ce qu’il ne voit pas, mais qu’il est bon de voir.

    J’avoue ma perplexité. Je n’ose penser que ce ne sont pas les mots qui comptent, mais ma personne. Il y a quatre ans, le procureur m’avait expliqué que ma notoriété fort grande avait pour corollaire une responsabilité aussi grande. Je constate qu’en quatre ans, j’ai encore pris du galon, puisque je suis davantage responsable, et donc davantage condamnable, qu’un ministre de l’intérieur lui-même.

    Mais j’ai compris en écoutant avec soin ces débats, que ce ne sont ni mes mots ni ma personne qui importaient, mais mes pensées. Même pas mes pensées, mais mes arrière-pensées. Dans le passé, nous avions ainsi le tribunal de l’Inquisition qui dénichait la persistance des pensées hérétiques chez des marranes convertis au catholicisme. Nous avons eu plus récemment les grands procès staliniens qui traquaient les intentions contre-révolutionnaires.

    A la suite de la parution de mon livre, le Suicide français, le premier secrétaire du parti au pouvoir avait dénoncé la zemmourisation de la société. Le premier ministre avait expliqué que mon livre n’était pas digne d’être lu, le ministre de l’Intérieur avait appelé à manifester contre moi, et le président du groupe socialiste à l’Assemblée Nationale avait sollicité de mes employeurs qu’ils mettent fin à mes collaborations à leurs medias. Marie-Anne Chapdelaine, Une députée d’Ille-et-Vilaine, me chassait carrément de France : «Monsieur Zemmour, la République, on l’aime ou on la quitte ». Aujourd’hui, je vis la version judiciaire de cette offensive médiatico-politique. On prétend faire du droit, mais derrière les arguties, ce n’est qu’une bataille politique pour me faire taire.

    Il y a six mois, des millions de Français défilaient dans la rue pour défendre la liberté d’expression. Les malheureuses victimes de Charlie Hebdo avaient subi aussi une condamnation judiciaire venue d’un tribunal islamique qui les avait condamnés à mort pour blasphème. Si je comprends bien ce qui m’est reproché, la liberté d’expression, c’est bon pour les dessinateurs de Charlie, mais ce n’est pas bon pour moi. Parce qu’eux sont gentils, et moi, je suis méchant. Eux ont des bonnes arrière-pensées, et moi j’en ai de mauvaises. Si je comprends bien, nous vivons toujours sous le règne de la phrase de Saint-Just : «pas de liberté pour les ennemis de la liberté». Cela s’appelait la Terreur.

    Eric ZEMMOUR


    votre commentaire
  • Ni Lampedusa, ni Bruxelles, être Européen !!!!

    Institut Iliade  


    votre commentaire
  • Par:Pieds Noirs 9A.. LA FRANCE COLONISÉE

    Article N° 1617 du 17 décembre 2013..

    11décembre 1960 : La France ne voyait pas le volcan venir !!! ..

     La France colonisée ...             Aujourd'hui vous direz pas que vous savez pas !!!

    La France est restée 132 ans en Algérie, la Turquie trois siècles. QUI ?oui qui en a fait le plus ,et cela en en parle pas ..Monsieur Hollande devrait me contacter au sujet de ce quelle a créer la France ,soigner les maladies ,regardez tous les pays du sud ou leurs peuples on était abandonner , dans la misère ou des puits et canalisation défectueuse  laissé a l'abandon et je ne parle pas du reste ..Nos hôpitaux moderne (Mustapha classé deuxième hôpital de France de par sa modernité en année 50 ) .. Cela est facile de dire d'avoir exploiter et de parler de racisme  ,voila le résultat qui en résume dans nos beaux quartiers de France ou a cette jeunesse , on leur raconte n'importe quoi du moment que cela favorise un peu de pression dans les urnes .

    Nul doute qu'il sera beaucoup question de cette colonisation dans la prochaine campagne 2017 car 2012 en a était un échec, Pour 2017 qui a déjà commencé avec beaucoup d'avance car la France et en péril .La colonisation qui prend forme , celle qui tue à coup sûr, personne ne parle. Nul ne soulève le problème de l'identité culturelle de la France qu'on détruit de minute en seconde.

    L'autre colonisation, celle qui tue ...

    Personne ne soulève le problème de l'identité culturelle de la France. La nationalité, oui. La culture, non. Et pour cause. Elle est détruite par la volonté des gens de pouvoir. Il s'agit de remplacer le Français par l'Anglais.

    On nous instille chaque jour une dose mortelle, et chaque jour davantage. Pour ne pas entendre de l'anglais en France, il ne faut brancher ni télé, ni radio. Pour ne pas voir de mots d'anglais, il ne faut pas sortir de chez soi. On nous dira qu'il existe quelques devantures en arabe, en chinois, voire en hindi. Ces légères manifestations sont insuffisantes pour constituer un contrepoison au mal qui nous inhibe et nous anéantit : "L'anglais est aujourd'hui le symbole de la mort."Telle est la conclusion du professeur Claude Hagège (((Dictionnaire amoureux des langues, Plon-Odile Jacob)))   ..

    Donc avec encore de nouveau avec Hollande  ,pour mieux vous convaincre Le voyage de François Hollande en Algérie (décembre 2012) aura sûrement plus de conséquences négatives que positives en s’inclinant et en inversant le rôle des martyrs ,il aurait fallu qui sache qui a commencer à égorger aussi bien civils Européen que musulmans  …Donc aurait dû !!! se monsieur apprendre la vraie histoire de cette situation Française en Algérie ,au lieu de raconter encore un mensonge de plus et salir l ‘armée Française (son armée) ,ainsi les Pieds Noirs et Harkis ..Que fait-il faire à Centrafrique et autres alors que ces pays ne nous appartient pas ou plus ..Il va les cajolés je suppose ???.Alors que c'est la gauche collabo qui en a détruit tout ses pays dont la colonisation apporter du bien être et radier la peste ,choléra et autres ... 

    Donc il constitue une invitation pour tous les pauvres de ce pays à venir tenter leur chance en France ,demain ceux de Centrafrique .Il a rappelé la gratuité des études. <<Mais, s’ils ne trouvent pas de travail après>>, ce qui est l’hypothèse la plus probable avec notre taux mortel actuel du chômage, il sera obligatoire de les logés, de les chauffés, de les soignés et de les nourrir au titre de la solidarité Française …Ils seront obligé de réquisitionné les résidences secondaires vide et vos pièces en trop ..Demain le français ne rigolera plus , je peux vous assurez !!!car depuis plus de 50 ans il se comporte en traitre collabo ,vis à vis le leurs enfants et petits enfants a venir sur cette terre qui est la leurs et non a l'envahisseurs qui ne développerons rien a part de vous prendre tout vos bien   .. 

    Il a fait de la colonisation la cause principale du sous-développement du continent africain francophone comme tous ses prédécesseurs . Il a ainsi renforcé cette obligation morale de réparation, ne sachant en aucun cas , ce qui se passera en France . Parce-que il n’a aucune notion de ses civilisations du sud ou plus de 85% de fou de guerre et qui entraîneront les autres en les menaçant de coupé caboche …

    Avec cette conception, les Français d’origine algérienne voudront de moins en moins s’intégrer, l'islam prendra le dessus avec la gauche Française  et garderont leurs statuts pour vous convaincre qu’il sont chez eux , ils perdraient leurs avantages liés à une repentance qui n’ose pas dire son nom. M. Poutine pourrait bien avoir, un jour raison,(il a raison) quand il affirmait que nous sommes en train d’être colonisés par nos anciennes colonies. En revenant sur des faits contestables (et contestés par de nombreux historiens, à l’exception de ceux qui sont idéologiquement marxistes), notre Président a manqué une bonne occasion de se taire sur un sujet qui divise plus qu’il ne rassemble …Et continue a détruire la France en Centrafrique car demain ,ils seront plus puissant pour vous combattent en terre Française. Ils arriveront par embarcadère pour vous pilliez tout vos bien comme nous Français d'Algérie ,nous avons subit sans ménagement ,voire la valise ou le cercueil ..  

     La question n'est pas nouvelle. Déjà, un article du "Monde" daté du 7 décembre 1948 a pour titre: "Un péril national : l'immigration incontrôlée des travailleurs nord-africains." Le "péril" n'était pas alors perçu par le peuple et ne pouvait pas constituer un enjeu électoral.

    Aujourd'hui le discours politique en est imprégné. Marine Le Pen n'est pas a la hauteur de sa tache ,c'est une gamine, elle aurait du gardé sa place d'avocat ,ainsi monsieur Finkielkraut s'exprime ainsi après les émeutes des banlieues : "Ce qui m'inquiète, c'est la désaffiliation nationale. Je dis donc effectivement que lorsque certains jeunes émeutiers évoquent entre eux 'les Français' ,nous sommes perdus." Cela est vrai et le dissimuler ne ferait qu'aggraver les antagonismes. On ne peut guère nier qu'il règne en France une sourde inquiétude à voir tant de gens refuser de s'intégrer au peuple français dans lequel la loi semble les avoir inclus de force, mais cela est entièrement voulu par le sociolo Communiste de grande bourgeoisie pour aplatir le peuple de France à néant ..Comme le communiste a toujours pratiquer d'ailleurs pour détruire un pays ..

    Les lacunes de l'école de la République, faite pour les bobos , certainement pas pour les enfants dont les parents ignorent tout de ce qu'est devenue notre instruction publique et qui croient avoir fait leur devoir quand ils ont envoyé les enfants en cours (aussi longtemps qu'ils ont quelques pouvoirs sur eux.) Seules la méthode, la rigueur, l'autorité, bref, l'école de Jules Ferry qui apprend à lire, écrire et compter est efficace. Toute autre méthode trahit le petit peuple. La langue Française en 2050 sera à l'intérieur des foyers de petites familles Française pauvre ,mais sous un emblème étranger ,comme nous voyons déjà a l'intérieur des prisons ,dans leurs chambrées ou des drapeaux Algériens en masse appliqué sur la façade dominant un mur d'une cloison ,ou même des Français ci-joint à eux pour prendre le maquis comme ils sortiront ,ainsi détruire même leurs propres familles sans dialogues ,comme vous connaissez maintenant le remède sous la loi Islamique .. "Mettez un drapeau Français a l'intérieur d'une prison en Algérie et vous connaîtrez votre douleur "..  Et ils auront entièrement raison ..

    ET maintenant pour compléter le tout ..La Chine maître du Monde

    C'est pour bientôt… Tout porte à croire que les Chinois seront, avant la fin de cette décennie les « Maîtres du Monde ». Leur PIB ne cesse de croître, avant 2020 il atteindra 25 000 milliards de dollars, devançant le leader actuel du classement, les Etats-Unis et leurs 23 000 milliards. La soif de l’argent facile aurait-elle inhibé la soif de fierté et de liberté des occidentaux ??? .


    Le drame français: C'est aujourd'hui un pays... par R-sistons

     Pieds Noirs 9A..


    votre commentaire
  • COMMUNIQUE d'un ancien partisan Nationaliste Du FN ..

    DÉMISSION D’UN CADRE LOCAL DU FRONT NATIONAL : POURQUOI ?

     
     
    Bien Chers Amis,

    J’ai tenté bien modestement – souvent imparfaitement – d’animer la 7ème circonscription des Yvelines pour le compte du Front National. Aujourd’hui, je pense qu’une ou un autre la dirigera mieux que moi. J’ai demandé à mon Secrétaire départemental de bien vouloir accepter ma démission en tant que Secrétaire de circonscription.

    En outre, je n’ai plus le cœur à demeurer membre du Front National.

    Carte FN découpée

    En voici les raisons :

    Plus que tout autre crime dans l’Histoire des civilisations, le PARRICIDE a porté le malheur et la désolation sur celles et ceux qui l’ont commis ainsi que sur leur entourage. Je ne souhaite pas y être associé. C’est la raison première pour laquelle j’appelle mes amis et tous ceux que je n’ai pas le plaisir de connaître mais pour qui l’Honneur et la Fidélité ne sont pas de vains mots, à voter « NON » au Referendum d’opérette qui nous est servi en ce moment.

    Que la Présidente Marine Le Pen ait des options stratégiques, des sensibilités, voire même des visées différentes de celles de Jean-Marie Le Pen est chose parfaitement naturelle et admissible. J’aurais d’ailleurs voté pour elle au Congrès de Tours… si le matériel de vote m’avait été adressé. Je n’ai donc pas à regretter mon vote. (Au reste, j’observe que je n’ai pas reçu ledit matériel de vote pour faire savoir mon sentiment au Congrès de papier de ce jour. Sans doute un oubli. Ou une erreur de La Poste bien sûr…)

    Ce qu’on a voulu appeler la dédiabolisation et les efforts réels de modernisation du Front National ont porté leurs fruits. Ce fait est indéniable. Je ne suis pas plus que Marine – pas plus que vous – bienveillant à l’endroit des braillards imbéciles et nazillons ou prétendus tels, qui, s’ils étaient demeurés au parti, auraient jeté le discrédit sur le combat politique. Les écarts outranciers de langage et les marques d’incivilité sont certes également à proscrire, en politique comme dans la vie courante. Pour autant, si Marine Le Pen a pris la direction du FN, soutenue et adoubée par son père, c’est bien parce que Jean-Marie Le Pen a fondé ce parti il y a plus de 40 ans, s’est battu tous les jours contre vents et marées jusqu’à arriver au second tour des Présidentielles de 2002. Il a fait pousser le chêne ; elle l’a arrosé et profite de son feuillage. C’est tout à son honneur mais c’était aussi son devoir. Et si son père n’avait pas vécu, Marine n’aurait jamais vu le jour.

    Pour autant, sur ce chêne, ont poussé des greffons. Je vous avertissais le 7 de ce mois de « l’émergence d’une certaine catégorie de nouveaux militants que leur faconde, leur personnalité ou leurs aptitudes naissantes ou passagères et même parfois leur préciosoté a distingués et qui se voient naître une âme de carriériste. » Je poursuivais « Ceux-là ne se battront pas pour cette idée de la France qui nous a rassemblés mais pour eux-mêmes. Ils vous charmeront. Ils vous utiliseront. Ils vous trahiront. » Je maintiens mes propos.

    Que l’on prétende que seuls Marine et son équipe ont fait du FN le premier parti de France est une sottise éhontée. Ce qui a hissé le FRONT NATIONAL au sommet, c’est la prise de conscience progressive de nos Compatriotes, peu-à-peu depuis 40 ans, de la nature criminelle du Système mondialiste qui nous gouverne. Mais aujourd’hui les événements s’accélèrent. Le danger se fait de plus en plus palpable. Les pressions abominables de ce qui nous sert de gouvernement acculent notre Peuple à la ruine et le plongent dans la désespérance. Le sang des Français continue à couler, à Saint-Quentin-Fallavier dans l’Isère, tout comme celui d’autres Européens à Sousse en Tunisie… Pensez-vous que le cauchemar soit derrière nous ?

    Ce qui a fait du FN le Premier Parti de France, c’est l’ESPRIT DE LA PATRIE. Point barre./

    Mais la dérive chevènementiste, pseudo-humaniste et islamo-bienveillante que nous connaissons maintenant nous a privés de tout cet électorat de la Droite Nationale pas encore rallié, en le dédaignant au bénéfice des profiteurs de la République. Jusqu’à un temps récent, ces Françaises et ces Français, désarçonnés par les gabegies de la Droite molle et les turpitudes de ses dirigeants étaient prêts à franchir le pas pour rejoindre le FN. Mais bon nombre d’entre eux ont désormais été séduits par le chant des sirènes de ce nouveau parti hypocritement appelé « Les Républicains ». La France va mal. Son état empire. Chaque jour. Et les Français qui entendent à tout prix défendre leur identité et leur civilisation n’ont que faire d’une formation politique à l’eau-de-rose.

    Il est malheureusement fort à craindre que la normalisation” du discours du Front le plonge dans le béniouiouisme béat de toute la classe politique aux ordres du Système et soit de nature à nous faire perdre notre âme.

    J’observe en outre – en ma qualité d’ancien cadre local – que les élus du Front National sont livrés à eux-mêmes. Sans soutien. Sans formation. Sans conseils. Abandonnés. Encore obtiennent-ils le droit d’assister à une petite conférence de temps à autres quand ils la quémandent misérablement.

    Jean-Marie Le Pen est certes doté d’une très forte personnalité qui parfois, peut déranger les âmes sensibles. Mais les Français étaient accoutumés à la gouaille et au sens de la provocation souvent humoristique de ce dinosaure politique. Depuis qu’il a quitté la Présidence, il s’est effacé au profit de sa fille à qui il a laissé la barre. De bonne grâce, il a abandonné la tête de liste aux élections régionales en PACA et a fait, en vain, de multiples concessions à la nouvelle direction. À qui donc obéit cette dernière ?

    Je vous reverrai toutes et tous avec grand plaisir, à titre privé et amical, en espérant vivement qu’un jour – peut-être proche – je pourrai rejoindre ceux d’entre vous qui auront eu la patience de l’attendre, dans un FN redevenu fidèle à sa mission historique : sauver notre Patrie.

    Je vous souhaite un fort bel été.

    Luc Sommeyre

    Secrétaire du Front National pour la 7 ème Circonscription élargie des Yvelines

    Ancien candidat FN aux élections départementales

    http://www.minurne.org/?p=2312


    votre commentaire
  • Au revoir présidente !!! par Emile Cavasino

    
    
    Au revoir présidente !!!
    
    En 2010, j'étais un des premiers secrétaires départementaux à soutenir
    officiellement Marine Le Pen dans sa conquête. Aujourd'hui si cela
    était à refaire je ne le referais pas.
    Je considère qu'elle a échoué dans sa mission première, qui était de
    faire l'amalgame entre l'ancienne et la nouvelle génération, de créer
    une « union sacrée » « une grande armée. » qui nous aurait mené à la
    victoire, ce dont je doute pour 2017
    
    J'ai toujours considéré le Front National comme une famille,
    aujourd'hui c'est la famille
    BORGIA, les chefs se déchirent entre eux, pour de sombres idées de
    pouvoir, les militants se disputent ainsi que les DPS.
    Cela n'a plus rien de fraternel ni de convivial.
    Je ne suis pas venu au Front National pour me battre avec mes frères
    d'armes mais pour combattre L’UMPS et le système.
    Ce n'est pas moi qui ai changé ni Jean-Marie Le Pen, en cinq ans notre
    mouvement est passé d'un programme libéral à un programme de gauche,
    seul l'immigration nous sépare du front de gauche.
    
    C'est un changement de cap important et une rupture idéologique
    Je ne vous parlerais même pas du lobby gay !! Chacun appréciera à sa
    manière je sais bien que le Christ nous a dit : « aimez-vous les uns
    les autres » mais l il y a des limites.
    
    Actuellement dans notre mouvement, pour être reconnu il faut être soit
    nouveau, soit gay, soit traître, je note au passage que certains
    aurons trahis Jean-Marie Le Pen deux fois, une fois en 98 avec Megret
    une fois maintenant après qu'il les ait réintégré et qu'ils leur aient
    apporté confort et situation
    La traitrise c'est un métier !!!
    Je suis dégoûté par l'attitude de notre direction départementale et
    nationale qui purge automatiquement tous les militants proches de
    Jean-Marie Le Pen, sans aucune considération pour les services rendus,
    une fois de plus cela nous rapproche des méthodes communistes.
    Pour l'heure, considérant qu'il n'est de meilleure compagnie qui ne se
    quitte, j'ai pris la décision de rester fidèle à mes idées, à ma
    famille et à mon idéal, ainsi qu'à Jean-Marie Le Pen.( semper fidelis)
    Je me retire donc de toute activité militante au sein du Front
    National et je ne renouvellerai pas au mois de juillet ma carte, cela
    aurait été la 21e
    
    Chère Présidente un ramassis vous salut !!!!
    
     Emile Cavasino 
     ancien secrétaire départemental du Vaucluse
    

    votre commentaire