•  Roubaix-Tourcoing: face à la recrudescence des insultes, les agents de la CAF n’assurent plus l’accueil du public

    PAR JULIEN GILMAN..

     L’agression verbale de mercredi a été celle de trop : jeudi matin, les techniciens roubaisiens de la CAF décidaient de ne plus assurer l’accueil. Le mouvement, reconduit ce vendredi, devrait se poursuivre lundi.

    
Depuis jeudi matin, les usagers de la CAF de Roubaix butent sur les grilles. Après une nouvelle agression verbale, mercredi, les agents n’assurent plus l’accueil du public.
Depuis jeudi matin, les usagers de la CAF de Roubaix butent sur les grilles. Après une nouvelle agression verbale, mercredi, les agents n’assurent plus l’accueil du public.

    «  Il n’est pas normal que des techniciens soient venus travailler jeudi matin en pleurant  », déplorent les délégués syndicaux Christophe Delestre, CFDT, et Guillaume Flament, CGT. «  Il y a une recrudescence des incivilités depuis la départementalisation de la CAF, il y a trois ans, e t la direction n’a pas mis tous les moyens pour assurer un accueil serein.  », dénonce le représentant CFDT. «  Il n’est pas question de stigmatiser une population roubaisienne qui serait violente, poursuit Guillaume Flament, mais les temps d’attente sont trop longs. Le traitement d’un dossier peut prendre un mois et, au guichet, l’allocataire peut attendre une heure.  »

    Les représentants syndicaux réclament la mise en place d’un système de gestion des flux par caméras et une réflexion sur le passage, en juin, à un accueil exclusivement sur rendez-vous. Paradoxalement, ils craignent que cette mesure ne perturbe un peu plus leur tâche. «  Nous avons peur que ça se passe mal avec les allocataires  », anticipe Christrophe Delestre.

    Jeudi après-midi, deux agents de la direction se sont rendus à Roubaix pour y rencontrer les techniciens. Ce vendredi, la CAF du Nord et l’agent insulté mercredi ont porté plainte. La direction a également annoncé le lancement d’un appel à candidature pour le recrutement, à Roubaix, de deux référents techniques sécurité, et des affiches doivent être placardées dans l’agence roubaisienne rappelant que le manque de respect vis-à-vis des agents est puni par la loi. «  Nous considérons à partir de là que le droit de retrait n’a plus lieu d’être  », estime le directeur de la CAF du Nord Luc Grard. Les salariés roubaisiens ne sont toutefois pas du même avis. «  Il y a eu des avancées mais ils veulent aller plus loin  », prévient Christrophe Delestre. Lundi, l’accueil ne devrait pas être assuré.


    votre commentaire
  •  A la frontière avec la Belgique  

    Ma petite boulangerie est au bord de la crise  ...

    Ma petite boulangerie est au bord de la crise image (non contractuelle) ..

    C'est du pain fait hallal main

    Issue d'archives classée de janvier 2015 de source  roubaix@lavoixdunord.fr

    Dans la nuit de lundi 24 à mardi 25 janvier, des  poubelles étaient sciemment installées devant la devanture de la boulangerie  Saint-Roch , située rue des Ogiers à l'Épeule quartier de  Roubaix

    Quelques minutes plus tard, l'individu à la  manoeuvre répandait un liquide inflammable tout autour de l'entrée de la  boulangerie avant d'y mettre le feu .. Grâce à la vidéosurveillance qui a filmé la scène,  un suspect a été interpellé. T. C., 28 ans, a été placé sous mandat de dépôt  dans l'attente de son jugement. Un incendie qui est intervenu deux jours après qu'un  client de la boulangerie eût menacé de mettre le feu au  commerce. L'énième épisode d'intimidation qui conforte les  époux Delval, propriétaires du commerce, dans leur décision de jeter l'éponge  après vingt ans passés dans le quartier de l'Épeule.

    - Ça fait vingt ans que nous sommes installés ici.  Avant, on n'avait pas de problème mais depuis deux ans, c'est une catastrophe.  En huit mois, c'est la troisième fois que nous devons refaire la vitrine suite  à des incendies criminels ou des dégradations. On dérange, "ils" nous  chassent, on quitte Roubaix. Et  d'évoquer ouvertement une "mafia locale" qui veut tout s'accaparer. Sous  prétexte de violences urbaines, certains tentent de chasser des commerçants  pour pouvoir prendre leur place.

    Les policiers découvrent rapidement le  coupable Et d'une, il a été vu par un riverain qui le  connaît.Et de deux, une caméra de surveillance a filmé la  scène Présenté en comparution immédiate, Tariq Ech  Charaoui, 28 ans, n'a guère le  choix :  il reconnaît mais il demande un délai pour préparer au mieux sa  défense. La question de sa détention ne se pose même  pas.Ceci conforte les époux DELVAL dans leur analyse de  la situation et donc à quitter leur boulangerie. Quant aux autres  boulangeries, elles ont déjà changé de  mains et en voici la liste avec les noms des propriétaires -  Boulanger Pâtissier, Alimentation, DAFFAF  Mokhtar, 46 Rue de lEpeule, 59100, ROUBAIX - Boulanger  Pâtissier, Alimentation, DBARA Aicha née  DEBARA, 161 Rue de lEpeule, 59100, ROUBAIX - Boulanger Pâtissier,  Alimentation, LES DELICES DU MACHREB, 112 Rue de  lEpeule, 59100, ROUBAIX - Boulanger Pâtissier,  Alimentation, AMARI Hadjali, 83 B Rue Pierre de  Roubaix, 59100, ROUBAIx - Boulanger Pâtissier,  Alimentation, AMARI Hitman, 83 B Rue Pierre de  Roubaix, 59100, ROUBAIX 

    - Boulanger Pâtissier,  Alimentation, ASANI Ertan, 150 Rue de lalma,  59100, ROUBAIX

    - Boulanger Pâtissier,  Alimentation, AYATE Meftah, 4 Rue de Lannoy,  59100, ROUBAIX

    - Boulanger Pâtissier,  Alimentation, BELAIDI Mouloud, 25 Rue de  Tourcoing, 59100, ROUBAIX 

    - Boulanger Pâtissier,  Alimentation, BEYYOUDH Nasreddine, 86 Rue de lHommelet, 59100, ROUBAIX 

    - Boulanger Pâtissier,  Alimentation, KEBAILI, 222 Rue de Lannoy,  59100, ROUBAIX

    - Boulanger Pâtissier,  Alimentation, BOUNOUA Samir, 66 Rue de Mouvaux,  59100, ROUBAIX - Boulanger Pâtissierr,  Alimentation, DALI Fatiha née BOURAHLA, 52 Rue de  Cassel, 59100 , ROUBAIX Roubaix sera la première ville de France qui  sera dirigée uniquement par des  musulmans, confirmant ainsi, et si besoin en était, que notre  pays est en cours d'envahissement par la secte politico-religieuse que tout le monde  connaît

    Ils chassent ouvertement les français de leurs  fiefs...mais à entendre nos  politiques...

    il n'y a pas de quoi  s'inquiéter,  ce n'est que de la paranoïa ou du racisme !!!  

     


    votre commentaire
  •  Algérie : jamais vous n’imaginerez pourquoi les salafistes ont manifesté

    unnamed (7)-1

    Les salafistes algériens ont manifesté en force la semaine dernière à Alger.

    *Pour dénoncer les injustices sociales ? Non
    *Pour réclamer des augmentations de salaire ? Non
    *Pour s’opposer à l’exploitation du gaz de schiste ? Non
    *Pour dénoncer le manque de logements sociaux ? Non
    *Pour demander l’amélioration de l’enseignement secondaire ? Non
    *Pour dénoncer le chômage des jeunes ? Non
    *Pour demander davantage de liberté ? Non
    *Pour dénoncer la corruption qui gangrène l’économie ? Non
    *Contre la cherté de la vie, contre l’absence de culture, contre la rareté des passeports et des visas ? Non, non et non.

    Ils sont descendus dans la rue pour défendre un droit divin : celui de frapper les femmes.

    Le droit de frapper la mère, la grand-mère, la fille, l’épouse, la sœur, la tante, la nièce, la voisine, la collègue de travail, la femme médecin, policière, pilote, officier dans l’armée, etc.

    Leur droit divin d’exercer librement des violences sur toutes les femmes, celles des foyers, celles dans le travail, celles dans les rues.

    Leur droit divin de faire de toutes les femmes, sans exception aucune, leur « propriété privée ».

    Les parlementaires avaient lancé un appel il y a quelques semaines demandant aux femmes de s’habiller « correctement ».

    Voilà pourquoi les salafistes algériens sont descendus dans les rues d’Alger.

    Amine Zaoui, auteur de cet article, est écoeuré et triste. Nous le sommes aussi…et vous mesdames ?
    (Source le quotidien algérien « Liberté » du 19 mars 2015)

    J’ai connu l’Algérie de 1958, c’était l’époque où les Algériennes n’avaient qu’une seule aspiration, brûler leurs voiles.

    J’ai connu la Tunisie à l’époque de Bourguiba et Ben Ali où l’on ne rencontrait pas une seule femme voilée.

    J’ai connu le Maroc, et je le connais toujours, et les femmes sont fières de séduire les hommes grâce à leur profil épuré.

    J’ai connu le Liban et l’Egypte, pays à l’avant-garde de la modernité et de la femme rayonnante.

    Depuis quelques années, je m’aperçois qu’en France, pays de l’égalité et de la liberté, où la femme selon Aragon, est l’avenir de l’homme, chaque jour plus nombreuses des femmes se voilent, surtout lorsqu’elles se convertissent à l’islam.

    Après le voile, hijab, tchador, elles atteindraient vite la burka.

    Qu’elles méditent sur le sort qui serait le leur si elles se soumettaient progressivement à l’outrage des salafistes !

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.


    votre commentaire
  •  

     Il Ya 15 jours !!  

    Tribunal saccagé à Toulouse  

    Le prophète jugera ! 

       
    (…)  Quand j'entends parler d'un truc qui s'est passé et m'aperçois qu'aucune chaîne de télé n'en a parlé, je m'interroge: Pourquoi ? 
       
    Prenez le cas de ce qui s'est passé à Toulouse hier: " un jeune a été retrouvé poignardé du côté de Compans-Cafarelli ". L'info est passée sur BFM et sur Itélé. Pas d'explication, juste l'habituel bandeau de bas d'écran signalant ce qui n'est rien d'autre qu'un fait divers banal, tellement banal que ni France 2 ni TF1 n'en ont parlé. Logique. 
       
    Par contre, qu'un tribunal - certes administratif, mais tribunal quand même - soit quasi entièrement saccagé, vandalisé et inondé le week-end dernier, qu'aucune chaîne de télévision ne s'en fasse l'écho et que quasiment aucun média papier n'en parle, voilà qui semble pour le moins curieux. Non ? Surtout si le tribunal en question est celui de Toulouse... Un jeune poignardé, on en parle, un tribunal saccagé, on se tait.  
    Etrange. Que s'est-il passé ? 
       
    Le tribunal de Toulouse en question est submergé d'affaires d'étrangers en situation irrégulière, de dossiers de retours au pays et d'expulsions. Dans la nuit du 8 au 9 mars dernier, il a été entièrement saccagé, les bureaux des juges et greffiers mis sans dessus dessous, des centaines de dossiers détruits, des photocopieuses renversées et les robinets ont été ouverts pour que l'eau puisse inonder le bâtiment.  
       
    " Mais le pire est à venir : Et surtout, sur les quatre étages apparaissent sous forme de tags, les mêmes inscriptions à la bombe de peinture noire : "Le prophète te jugera" ou encore "Avertissement." Le nom d’une magistrate, de confession musulmane, est même écrit sur les murs. Comme ceux de fonctionnaires de police. Les menaces de mort sont à peine voilées. 
      
    Passé le moment de stupeur, le personnel prend vite conscience que ce saccage n’est sans doute pas le fait d’une bande de jeunes voyous et désœuvrés… Non, cette intrusion, la nuit, survenue, coïncidence, la veille de la visite du vice-président du Conseil d’Etat, Jean-Marc Sauvé- aurait plutôt pour auteurs des individus connaissant parfaitement les lieux. On comprend pourquoi : le Tribunal administratif de Toulouse, qui couvre les départements de l’Ariège, l’Aveyron, la Haute-Garonne, le Tarn et la Haute-Garonne, outre six chambres chargées du contentieux dans divers domaines (logement, marchés, fonction publique, collectivités locales etc…), statue sur un important contentieux consacré au droit des étrangers. " ( source Atlantico ). 
       
    Dans ce tribunal, en 2014, plus de 1 800 affaires portant sur le droits des étrangers ont été traitées et 514 mesures  d'éloignement prises. Compte tenu du contexte actuel, on s'étonne même d'apprendre que ce tribunal ne bénéficiait ( et ne bénéficie toujours pas, 8 jours après les faits ) de protection particulière. 
       
    Tags évoquant la vengeance du " prophète ", magistrats désignés, menaces de morts dans un tribunal saccagé, dans un pays venant de se taper deux attentats ayant causé la mort de 17 personnes, pays sous plan Vigipirate Alerte Attentats et aucune chaîne de télévision n'en parle !    Aucun ministre ne se déplace, aucun communiqué de la Chancellerie, aucune déclaration fracassante de " Pépé " Valls, avouez que cela est plus que curieux, étrange ou tout simplement normal à quelques jours des élections départementales... Allez savoir... 
       
    Ou plus tôt non, ne cherchez pas à savoir, cela ne vous regarde pas. Tout est calme, tout est sous contrôle, circulez, il n'y a rien à voir ! 
       
     
       
    Si les grands médias n’informent pas, faites-le à leur place vers vos relations  ! 

    votre commentaire
  • L’Algérie compte 39,5 millions d’habitants au 1er janvier 2015 ...

    algehrs

    L’Algérie comptait 39,5 millions d’habitants au 1er janvier 2015 avec un volume de naissances vivantes qui a dépassé, pour la première fois, le seuil d’un million, et une prévision d’une population de plus de 40 millions d’habitants en début 2016, selon l’Office des statistiques (ONS).

    Cet accroissement est imputé essentiellement à une augmentation relativement importante du volume des naissances vivantes qui a atteint 1,014 million en 2014. Quant au volume de mortalité dans le pays, il a augmenté à 174.000 décès en 2014 dernière contre 168.000 décès en 2013.

    En 2014, la population algérienne a connu un taux d’accroissement naturel de plus de 2,15% contre 2,07% en 2013. Sur les quinze dernières années, la population totale résidente a grimpé en passant de 30,4 millions en 2000 à 39,5 millions au 1er janvier 2015.

    De plus, l’augmentation de la population totale devra se poursuivre puisque l’ONS table sur une population résidente totale de 40,4 millions au 1er janvier 2016. Avec ce volume d’accroissement tiré essentiellement par le taux de la natalité, les services de l’état civil ont enregistré, en 2014, une moyenne de plus de 2.700 naissances/jour contre 2.600 naissances en 2013.

    La répartition de ces naissances par sexe donne un rapport de masculinité de 104 garçons pour 100 filles, constate l’ONS. En outre, l’indice de fécondité a connu une hausse en passant de 2,93 enfants par femme en 2013 à 3,03 enfants en 2014. L’âge moyen à l’accouchement a été de 31,3 ans en 2014 contre 29,5 ans en 1990. Par ailleurs, l’ONS relève un léger fléchissement du nombre de mariages avec 386.422 mariages contractés en 2014 contre 387.947 en 2013. A l’inverse, le volume des divorces a continué sa tendance haussière avec 57.461 ruptures de mariages en 2013 (chiffres de 2014 non disponibles) contre 54.985 divorces en 2012 et près de 39.400 en 2000.

    Baisse de la population active

    Le volume de la population en âge d’activité (15 à 59 ans) a poursuivi sa baisse en passant de 64% en 2013 à 63,6% en 2014, ajoute la même source soulignant que « la transition démographique enclenchée et associé » à la transition épidémiologique sont à l’origine des modifications structurelles de la pyramide des âges de la population ».

    Concernant la structure de la population résidente en Algérie, une répartition par sexe montre que les hommes représentent 50,62% de la population contre 49,38% de femmes.

    Par âge, la population âgée de moins de cinq représentait, au 1er juillet 2014, une part de 11,6% (11,4% en 2013) alors que celle âgée de moins de 15 ans représentait 28,4% (contre 28,1%). De même, la part des personnes âgées de 60 ans et plus a continué aussi sa progression, passant de 8,3% en 2013 à 8,5% en 2014, pour un volume de 3,334 millions de personnes.

    S’agissant des mortalités et des durées de vie des personnes, le rapport de l’ONS indique que le taux brut de mortalité est passé de 4,39% en 2013 à 4,44% en 2014 tandis que l’espérance de vie est passée à 77,2 ans en 2014 contre 66,9 ans en 1990, soit un gain de 10 ans et 3 mois. Aussi, le taux de mortalité infanto-juvénile, qui exprime la probabilité pour un nouveau-né de décéder avant d’atteindre l’âge de cinq ans, a régressé passant de 26,1% en 2013 à 25,6% en 2014 (27,1% pour les garçons et 23,9% pour les filles). (Aps)-28/03/2015 |

    ELAyam-2


    votre commentaire